41e édition des Rencontres Internationales d’Arles : compte-rendu

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_field.inc on line 1147.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 165.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 165.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 165.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 587.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 587.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_query::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit($form, &$form_state) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_query.inc on line 169.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 136.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of content_handler_field::element_type() should be compatible with views_handler_field::element_type($none_supported = false, $default_empty = false, $inline = false) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/cck/includes/views/handlers/content_handler_field.inc on line 229.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 917.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 917.
  • strict warning: Declaration of views_handler_relationship::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_relationship.inc on line 145.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area.inc on line 81.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area_text::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area_text.inc on line 121.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_pager_none::post_execute() should be compatible with views_plugin_pager::post_execute(&$result) in /home/vusdafri/www/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_pager_none.inc on line 69.
41e édition des Rencontres Internationales d’Arles : compte-rendu
41e édition des Rencontres Internationales d’Arles : compte-rendu
41e édition des Rencontres Internationales d’Arles : compte-rendu
41e édition des Rencontres Internationales d’Arles : compte-rendu
41e édition des Rencontres Internationales d’Arles : compte-rendu
41e édition des Rencontres Internationales d’Arles : compte-rendu
41e édition des Rencontres Internationales d’Arles : compte-rendu
Festival In, Voies Off, rencontres informelles, dans cette ruche photographique d’Arles, professionnels, amateurs, tous échangent bons plans, coups de cœur, aux terrasses des cafés, etc. Et toujours la même difficulté à s’exprimer, à dire la qualité, à partager sans ennuyer, à convaincre sans raser. Divisé en 6 promenades distinctes, cette 41e édition des Rencontres Internationales de la photographie de Arles, au titre évocateur « Du lourd et du piquant » a donné à voir tout un panel de la photographie contemporaine.

Déambulation photographique
Oui je le reconnais, le programme, c’est du lourd et je ne peux par conséquent pas faire un compte-rendu de toutes les expositions.
Les regards mitigés des visiteurs nous aura permis de faire une sélection de ce qui nous a interpellé ou peu intéressé au cours de cette édition.
Retenons l’exposition de Mario Giacommelli « Le noir attend le blanc». La dimension poétique de ce corpus photographique riche et graphiquement bien construit redonne une vrai valeur à la photographie. C’est du lourd, tout comme la présentation de la collection Marin Karmitz, avec de grands noms de la photographie, la galerie Vu’ dont une partie de la collection a été extraite pour l’occasion.
Dans ces expositions, pour ainsi dire, historiques de la photographie, retenons l’entrée fracassante du polaroid dans l’art photographique.
Du piquant ? c’est par ce terme que l’on peut qualifier l’exposition des œuvres sculptées et anticléricales de l’argentin Léon Ferrari exposées à l’église sainte-Anne. Ses détournements de photographies ou de cartes postales sont le prétexte pour cette rétrospective aux rencontres de la photographie.
Du piquant, c’est dans ce sens que nous nous attendions à lire la promenade Rock. Avec les images Mick Jagger, Patti Smith, les Sex-pistols ou les pochettes des albums de la génération punk, on aurait pu s’attendre à une exposition poussant plus loin le caractère rebelle de cette époque. Cependant, on peut retenir des clichés comme la jaquette censurée de l’album « Beggars banquet ». Un caractère ludique aurait pu être un point positif dans l’exposition « I’m cliché ».
L’exposition « shoot ! La photographie existentielle », quant à elle, joue sur cet aspect ludique En installant un stand de tir forain et photographique en fin de parcours, le visiteur est impliqué dans l’exposition. En effet, en atteignant la cible, le visiteur obtient son portrait. Exposition singulière
Dans ce parcours photographique, on a pu constater l’importance du numérique dans la fabrication de certaines images. Alors même qu’un débat était organisé pour réfléchir sur l’impact des nouvelles technologies sur la photographie, on assistait aux conséquences esthétiques de ces changements technologiques, par la consécration d’images « photoshopés » avec le prix SFR jeunes Talents. Que faut-il tirer alors de ces débats ?

Les voies OFF 15 ans déja, un maximum de lieux d'exposition, de cette charmante petite ville qu'est Arles, ont été investis par des photographes de tout horizon.
Dans ce programme, nous avons pris plaisir à voir les travaux de Thomas Jourion et Luca Zanier présentés par Fet’art au magasin à jouets. Ces deux photographes dans une confrontation de leurs travaux nous donne à voir de magnifiques tirages au grand format.
Dans ce parcours photographique du off, on retrouve Identity Lab, cette exposition singulière Invite à réfléchir sur les questions d’identité et de genre. C’est aussi l’occasion de donner la voix à des minorités peu présentes sur la scène culturelle actuelle.
Peu présente lors de cette 41e éditions des Rencontres, l’Afrique. En effet, seul le off aura donner la possibilité aux photographes africains de présenter leurs travaux. Ainsi, Baudoin Mouanda, avec le soutien de l’Association Afrique en vie, a présenté sa série « Hip-Hop et sociétés ». Une série qui révèle le talent prometteur de ce jeune photographe congolais.
Sa série «L’ombre de l’enfance» vient documenter la vie d’enfants handicapés, excluent pour leur anormalité. Ces images, loin de tout voyeurisme, sont un témoignage par l’image de la perception du handicap dans les sociétés africaines
« For intérieur » proposé par le commissaire invité Michel Poivert, lors de la soirée de clôture du off a offert une lecture de la photographie contemporaine autour de l’irrationnel. Si les avis restent mitigés, la projection construite comme un voyage onirique donne une autre dimension au dispositif photographique contemporain

Sur les écrans. Démultipliés, de plus en plus souvent filmés et sonorisés. La banalisation de la technologie infuse régulièrement le théâtre depuis pas mal d’années déjà, multiplie les procédés exploités avec plus ou moins de bonheur. Au moins, n’entend-on plus que rarement des discours dénonçant là un effet de mode. C’est désormais acquis, la monstration de l’image fixe est désormais liée à la création filmique passe par la technologie.
Soulignons dans un premier temps que lorsqu’un commissaire présente des artistes et qu’il est conspué par le public, ceci révèle la légèreté de la réflexion des commissaires invités à présenter les candidats au prix découverte. Cet aspect, anecdotique pour certains, exprime dans une seconde mesure le sentiment de déception général autour de cette 41e édition dont le titre « Du lourd et du piquant » nous ferait penser à de la publicité mensongère.
Ce pendant la nuit de l’année aura su nous faire oublier l’incident de la projection insolite du théâtre antique le 8 juillet. Elle, Libération, Picturetank, Libération…, les plus grands magazines et agences de presse ont proposé une sélection de leurs photos emblématiques réalisées par les photographes de renom cette année. Par cette action, il s’agissait de susciter l'intérêt du public pour la photo d'actualité. Opération réussie.
Photographie de presse ? Les POM2 ont fait leur entrée. Retenons dans cette série de projection de POM « Nous sommes » avec les photographies de l’ivoirien Ananias L. Dago. Constatant avec surprise les préjugés suscités par son apparence, le photographe interroge le public sur l’image que l’on se fait des personnes selon leur tenue.
Les voies Off semblent quant elles avoir compris les enjeux des projections. En invitant le magazine web purpouse.fr. La présentation de ses deux derniers numéros : "au travail" et "désir" constitue un moment d’émotion tant dans la manière de photographier que pour les sujets abordés.
La projection « On the Roof #1» a permis la rencontre informelle entre les festivaliers et l’Arena Corner3. Ayant comme idée dominante celle de la rencontre, cette projection invite à l’imaginaire pour un moment de poésie visuel et sonore.

Cette 41e donne à réfléchir sur les nouvelles orientations de ces Rencontres. pour un grand nombre de festivaliers la photographie n’a pas trouvé, à ce jour de nouvelles ressources «Du lourd et du piquant», cette parabole est-elle réellement destinée au Rencontres ou alors à ce rhinocéros rose ?

2Petites œuvres multimédias sont une création filmique associant montage vidéo et image fixe.
3Arena Corner est un groupement de photographes et curateurs pour la promotion de la photographie contemporaine en Afrique et de sa diaspora. Potographes : Malala Andrialavidrazana et Antoine tempe. Curateurs : Elise Atangana, Yves Chatap, Christine Eyene.

Publié par: 
Yves Chatap
15 Septembre, 2010